De la brasserie à la distillation

De 1637 à 1927, la “famille de meuniers” Van Breedam a exploité une petite distillerie au Molenberg à Blaasveld. En 1872, Louis Van Breedam et sa soeur Anne quittent le Molenberg pour devenir brasseurs à Malines. Le Molenberg reste aux mains de la famille et la tradition se perpétue.

Charles Leclef, cinquième génération de la famille Van Breedam, passe son enfance dans la brasserie à Malines, mais connaît aussi le Molenberg à Blaasveld, où son oncle Michel Van Breedam habite. Alors qu’il est train de moderniser la brasserie en 1990, l’idée de distiller la bière en whisky mûrit dans son esprit. Il veut distiller au Molenberg : de la bière au distillat, c’est-à-dire au whisky. Cette distillerie devient la combinaison parfaite entre les deux traditions de famille: brasser et distiller.

Le Processus

La bière et le whisky sont produits à base de grains. Charles croit en un fin whisky single malt distillé à partir du brassin de la Gouden Carolus Tripel. Cette bière est brassée avec les meilleurs malts et a un caractère spécial. Aujourd’hui, l’esprit du Gouden Carolus Single Malt est de distiller pour arriver à un whisky au goût équilibré et pur avec quelques touches de fruité et de boisé. En 1872, la distillerie est devenue brasserie. Aujourd’hui la bière retourne à la distillerie. La boucle est bouclée.

Distiller le whisky suppose de respecter les règles de l’art. A Blaasveld, il y a une unité de production moderne et complète, correspondant aux normes de distillation du whisky. Les deux chaudrons – fabriqués par Forsyths, un des chaudronniers les plus renommés d’Ecosse – sont le cœur de la distillerie nouvelle.

Gouden Carolus Single Malt